Tout simplement l'essentiel

La conservation du vin

La température ambiante est une donnée primordiale à surveiller lorsque l’on souhaite conserver du vin dans de bonnes conditions, mais elle n’est pas la seule.

L’humidité et l’obscurité vont également jouer sur la qualité de la boisson et de ses arômes à l’ouverture. De trop grandes variations de températures abîmeront le vin tandis qu’un manque d’humidité le fera s’évaporer et s’oxyder.

Dans ce cas comment faire pour maintenir vos bouteilles dans les meilleures dispositions possibles ?

Trouver la température idéale

Régler et maintenir la température d’une cave à vin n’est pas si facile que l’on pourrait croire. Le paramètre le plus important reste cependant sa régularité.

En effet, le changement de température rapide représente un des pires ennemis de vos bouteilles dans la mesure où il peut en altérer le contenu.

De plus, si la température idéale d’une cave à vin se trouve autour de 12°, elle convient surtout aux vins de grande garde amenés à vieillir très lentement. Un thermomètre fixé sur 18° pourra également convenir mais accélérera la maturation des liquides qui pourront être dégustés plus tôt mais donc stockés moins longtemps.

Vous l’aurez compris, le principal est d’offrir de la stabilité à votre vin.

Un paramètre délicat, l’humidité

Le niveau d’hygrométrie attendu dans une cave à vin se situe autour de 70 à 75 %, c’est à dire qu’il doit être assez élevé et ce en permanence. Toutefois, sa valeur pourra être légèrement supérieure sans risquer d’affecter les bouteilles au-delà de leurs étiquettes.
Veillez tout de même à la rétablir sans quoi l’humidité pourrait finir par attaquer les bouchons en liège et altérer le vin.

À l’inverse, le vin ne doit surtout pas être conservé en zone sèche. En deçà de 70 %, l’humidité n’est plus assez importante et les bouchons risquent de sécher laissant ainsi le liquide d’évaporer, s’oxyder et donc se détériorer.

En plus de l’installation d’un hygromètre, il peut être utile de ranger les bouteilles dans des caisses en bois ou même de les enrober de film plastique. S’il s’agit plutôt de sécheresse, placer un récipient rempli de sable au sol et l’arroser régulièrement pourra être efficace.

Cultiver l’obscurité

L’obscurité est absolument nécessaire au vin et spécialement aux vins blancs pour lesquels la lumière altère le goût et provoque un vieillissement prématuré.

L’endroit pourra par exemple être équipé d’une ampoule de faible intensité ou à la couleur froide mais surtout pas d’une lumière vive même artificielle, et encore moins d’un néon.

Sans oublier l’aération

Si une fenêtre n’est pas forcément nécessaire, un système de ventilation devra être mis en place afin de garantir les bouteilles et plus particulièrement les bouchons, de la moisissure. Plus la cave à vin est petite, plus cette installation devient utile.

Agencement de la cave à vin

Première chose à garder en tête, le vin n’apprécie pas particulièrement d’être secoué, il faudra donc veiller à lui trouver un emplacement définitif. Il est même possible d’installer des patins ou des cales en caoutchouc sous les casiers pour limiter les vibrations.

De plus, le bouchon doit rester en contact avec le liquide pour ne pas sécher, les casiers aux rangements horizontaux seront donc préférés.

À noter enfin que les appartements pourront parfaitement s’accommoder d’une armoire à vin capable, pour certains modèles, de conserver les bouteilles destinées à vieillir pendant de longues années.

   

   

⚠️ L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Nous recrutons !

Postuler