Tout simplement l'essentiel

Les différentes formes de verres

Difficile de passer à côté de ce fait captivant : le vin n’a pas le même goût selon le verre dans lequel il est servi.

Il est vrai que la forme, l’ouverture et la finesse d’un verre peuvent subtilement changer la perception des vins servis lors d’une dégustation.

Toujours utiliser un verre à pied

S’il s’agit dans la plupart des cas d’un réflexe, certains vous diront que boire du vin dans un verre à eau ne change rien, c’est faux !

L’utilisation du verre à pied permet de ne pas communiquer la chaleur des mains au liquide et ainsi de lui conserver une température idéale. Accessoirement les parois restent propres de toute trace ce qui n’est pas non plus désagréable.

Aussi, comme c’est le cas pour la bouteille, la surface d’oxygénation est primordiale. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas dépasser le tiers du remplissage en se basant sur la hauteur du verre.

Un calice plus large pour le vin rouge

Pour que les vins rouges développent correctement tous leurs arômes, il est nécessaire que ceux-ci puissent être « tournés » dans le verre avant d’être savourés.

Pour cela un calice (ou ballon) plus large et une ouverture un peu plus étroite sont conseillés afin à la fois de ne pas perdre une goutte du précieux liquide, mais aussi de profiter d’une concentration de saveurs sans limite au moment de porter le verre en bouche.

Pour la même raison la contenance sera raisonnable sans toutefois être trop importante.

Le verre à vin blanc possède un col étroit

À l’inverse les vins blancs peuvent perdre une partie de leur bouquet au contact de l’air et n’ont pas forcément besoin d’être manipulé.

Un col étroit permet alors de rassembler les arômes pour un plaisir maximum.

Choisir le verre selon l’âge du vin

Ainsi, la forme de verre sélectionnée peut influer sur la façon d’apprécier un vin.

En toute logique un verre étroit aura tendance à faire lever la tête pour boire et donc à envoyer le liquide plus loin sur la langue en direction des zones de l’amertume et de l’acidité. Les vins jeunes n’y seront pas mis en valeur et tireront un meilleur bénéfice d’une forme « tulipe ».

D’un autre côté, un verre large permet au bout de la langue de goûter les arômes plus sucrés du vin dès l’entrée en bouche. Il fera la balance pour les boissons à forte teneur en tanins.

Enfin, le verre « ballon » plus classique est quant à lui pensé pour les vins dont l’acidité est appréciée à l’image du Pinot gris ou du Muscat, mais s’accommode relativement bien de tous les cépages.

Notez enfin que plus un verre est fin, plus il laisse profiter la bouche du vin qu’il contient. Aussi si le choix s’offre à vous, au-delà de la forme optez pour le cristal ou pour le verre le plus fin que vous trouverez.

   

⚠️ L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Nous recrutons !

Postuler