Tout simplement l'essentiel

La décantation et le carafage du vin

Pour apprécier le bon goût d’un vin, sa délicatesse ou au contraire la puissance de ses arômes, il ne suffit pas de le porter en bouche. En effet, si le liquide a besoin d’un temps plus ou moins long pour atteindre sa pleine maturité, il lui en faut également pour pouvoir être pleinement apprécié.

Là encore les bons gestes dépendent en partie de l’âge de la bouteille que l’on s’apprête à ouvrir.

Dans un cas il conviendra de carafer le vin avant de le servir, tandis que dans un autre l’action de décanter sera plus adaptée. Mais quelle solution pour bien s’y retrouver et ne pas gâcher une belle bouteille par une erreur de manipulation ?

Généralement, il s’agit de carafer un vin jeune et de décanter une vieille bouteille.

Carafer les vins jeunes …

Pourquoi dit-on qu’il est préférable et même nécessaire de carafer les vins jeunes et spécialement les vins rouges ?

S’agissant de la couleur, les vins blancs comme les rosés ne sont généralement pas produits pour être conservés plus de deux ans. Ils sont d’ailleurs souvent appréciés pour la simplicité de leur goût plus ou moins fruité. Ces derniers n’auront donc besoin d’être carafés que s’ils possèdent une matière complexe ou ont été élevés en fût de bois.

S’agissant de l’âge, les vins jeunes ont idéalement besoin d’être aérés avant d’être consommés. Cette action de faire entrer en contact l’air et le vin, produit le même effet que lorsque ce dernier est tourné dans un verre. Il se révèle.

Afin d’optimiser l’opération on veillera à choisir une carafe large au goulot évasé.

De plus, il sera bon de transvaser le liquide au moins deux heures avant sa dégustation, sans refermer le récipient.

Si l’on ne dispose pas du temps ou de la carafe nécessaire, la technique dite « à la bordelaise » pourra toujours être utilisée en dernier recours. Il s’agit de verser le vin dans un contenant avant de le remettre dans sa bouteille d’origine. S’il faut veiller à user d’ustensiles parfaitement propres, cette technique permet d’aérer rapidement un vin que l’on a besoin de servir.

 

Et décanter les vins plus âgés

Le décantage d’un vin est une opération plus délicate qu’il vaut mieux choisir d’entreprendre lorsque l’on a du temps devant de soi.

En effet, le but est de séparer le vin des dépôts qui se sont accumulés dans la bouteille au fil des années sans toutefois risquer de l’abîmer en le sur-exposant à l’air ambiant.

Avec beaucoup de délicatesse il faudra verser le vin dans une carafe choisie assez étroite, en marquant une pause à chaque apparition de dépôts au bord du goulot.

Les carafes quel que soit le vin qu’elles contiennent, pourront être apportées à table dans un sceau rempli d’eau maintenue fraîche par des glaçons.

 

Pour être sûr de faire le bon choix, goûtez votre bouteille afin de déterminer s’il vaut mieux carafer un vin jeune, marqué d’acidité, de tanins ou que vous trouvez plat, décanter un vin solide malgré sa garde ou tout simplement laisser respirer une bonne bouteille.

 

   

   

⚠️ L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Nous recrutons !

Postuler